Moulinex I-Companion – HF9001 Robot cuiseur connecté

Moulinex I-Companion – HF9001 Robot cuiseur connecté
5 (100%) 1 vote
Moulinex I-Companion - HF9001 Robot cuiseur connecté
  • Des possibilités infinies Il cuit, mijote, cuit à la vapeur, rissole, mélange, pétrit... sans besoin de surveiller la programmation grâce à ses...
  • Une grande capacité: Son grand bol permet la préparation de repas pour 6 personnes environ. Un compagnon culinaire pour tous les jours et pour les...
  • Du temps gagné: 1 000 000 de menus 500 recettes d'entrées, plats et desserts pour des combinaisons de repas variés et pour satisfaire toutes les...
  • Accessoires inclus: Panier vapeur 2 L / 1 batteur/ 1 couteau pour concasser / 1 mélangeur/ Goupillon
  • Compatibilité avec les appareils Apple et Android (liste des compatibilités dispo sur le site Web de Moulinex)

Points forts / points faibles du Moulinex I-Companion

POUR:

  • Mise en place facile et implantation naturelle dans un milieu moderne (voire classique dans certains cas)
  • Design ergonomique et prise en main agréable
  • Facilité d’utilisation dans l’ensemble et intuitivité
  • Paramétrage facile des programmes de cuisson et de l’ensemble du panneau de contrôle
  • Programmation automatique rapide à assimiler que ce soit dans un cadre connecté ou avec le mode manuel
  • Cuisine rapide grâce à une vitesse de chauffe plus conséquente
  • Nombre important de recettes (300 dans le livre et des milliers à venir selon l’annonce de Moulinex !)
  • Précision de réglage de température (à 5°C près)
  • Cuisson vapeur sans mise en marche du moteur
  • Fonction de maintien à chaud automatique pouvant dépasser une heure
  • Plus besoin de surveillance à l’œil en mode connecté
  • Cuisine manuelle possible et pratique avec le couvercle transparent
  • Composants et accessoires faciles à installer et à enlever, puis compatibles au lave-vaisselle
  • Confort sonore optimisé

CONTRE:

  • Connectivité limitée au Bluetooth. Impossibilité de se connecter à l’appareil à plus de 10 mètres.
  • Absence des programmes « sauce » et « desserts »
  • Absence de mode intégré de découpe et de râpe. Accessoires vendus à part à 100 euros.
  • Manque de cohérence entre l’appareil et l’appli (absence des fonctions sauce et dessert alors qu’elles sont présentes dans l’appli).
  • Limitation du temps de cuisson à 120 minutes
  • Température maximale de cuisson en deçà du thermostat 5
  • Nécessité de passer au nettoyage manuel pour le couvercle et le batteur
  • Recettes parfois perfectibles en termes de précision, plus un manque de cohésion avec ce que peut faire le robot

Présentation du Moulinex I-Companion

Trois ans après la présentation du Companion, sa nouvelle mouture connectée est récemment sortie des fabriques de la maison Moulinex. Le tout nouveau robot multifonction high-tech de la marque française s’affiche avec un tarif majoré de 200 euros par rapport à sa version «simplifié», le prix d’un long processus de développement et d’avoir embrassé les dernières technologies connectées.

Bref, bien que ce robot ait déjà eu son lot de contrôle qualité, il n’est jamais inutile de faire un petit tour de vérification pour s’assurer qu’i-Companion est le nec plus ultra qu’il prétend être.

Sa connectivité vaut-elle son prix ?

Quels effets sur les autres atouts hérités du Companion ?

Après le succès du multicuiseur connecté Cookeo, la version connectée de Companion connaitra-t-elle le même triomphe?

retour au menu ↑

Le concurrent

Kenwood KM094 Cooking Chef Robot MultiFonctions
17 avis : test et guide d'achat à consulter
Kenwood KM094 Cooking Chef Robot MultiFonctions
  • Robot cuiseur à induction
  • 15 fonctions et 6 modes de cuisson
  • Blender en verre Thermoresist de 1.8 L
  • Bol multifonction pour râper et trancher
  • Il permet de mélanger, mixer, remuer, moudre, hacher, émulsionner, battre, pétrir, fouetter, râper (3 tailles), émincer (2 tailles), et réaliser...
retour au menu ↑

Essai de la nouvelle crème des robots culinaires connectés

Du haut de sa dimension toujours assez imposante, mais avec une architecture compacte, le robot donne une impression de déjà-vu. D’un premier abord, tout comme son prédécesseur non connecté, i-Companion insuffle de l’assurance. Il n’est incontestablement pas à douter que cette machine offre la même efficacité sinon plus que son grand frère. Mais à l’ère des automatismes et de la gestion connectée de l’électroménager, le multicuiseur i-Companion Moulinex entend se démarquer du lot en tirant le meilleur de la technologie.

Il s’est déjà fait un allié de taille : NPA Conseil, une référence européenne en matière de qualification des objets connectés et qui lui a décerné le Trophée 2016 catégorie Maison Connectée « Prix spécial de la cuisine et de l’électroménager », ce, avant même sa sortie (quand ce n’était qu’un prototype). Mais qu’en est-il dans la réalité ? Pour mieux appréhender les qualités et les quelques points perfectibles du robot i-Companion, nous proposons une revue sur plusieurs points essentiels.

retour au menu ↑

La connectivité du i Companion

Il s’agit du premier sinon l’unique paramètre qui différencie intérieurement i-Companion de son prédécesseur. D’ailleurs, il se trouve qu’en désactivant le mode connecté, ce robot cuiseur ressemble, à quelques détails près, à son grand frère. Mais encore, bien que cela peut ne pas vraiment importer dans la qualification d’i-Companion comme un appareil connecté, il semble que la définition usuelle d’un appareil connecté soit considérée par Moulinex (et donc Seb) dans son acception, disons, la plus simple. Si l’on se réfère aux usages de la norme « connecté », on parle plus souvent d’une connexion de l’appareil avec la toile puis, plutôt accessoirement, d’une liaison conversationnelle avec les appareils mobiles.

Dans le cas présent, on table sur une simple association du robot avec un appareil mobile (un smartphone, une tablette) qui, lui, est le seul connecté au réseau internet. La liaison entre les 2 dispositifs se fait via la technologie Bluetooth Low Energy, garantissant quand même la rapidité des échanges de données et donc une communication rapide entre les appareils. Le temps de réponse est en effet naturellement fluide, du robot cuiseur au mobile, et vice versa.

Pour mettre l’interaction en marche, une application dédiée doit être installée sur le mobile. Ce logiciel est compatible uniquement aux mobiles sous Androïd et iOs. Donc, un autre petit bémol puisque les Windows Phone ne le prendront pas en charge ! En tout cas, l’appli permet de commander et de paramétrer la cuisson. Mais la communication ne peut également se faire que sur un espacement de 10 mètres, une distance plus courte que si le robot était connecté par Wi-Fi. Bref, si on souhaite vérifier sa cuisson entamée dans la matinée pendant qu’on termine les courses à quelques kilomètres, ce sera tout bonnement impossible.

Pour peu que personne ne pose problème à cette simple connectivité Bluetooth, sans que cela ne soit non plus à considérer comme un vrai inconvénient en termes de praticité, le modèle de connectivité d’iCompanion se révèle jouissif en pratique. D’abord, le robot est programmable depuis l’écran du mobile. Le jumelage et la synchronisation des « compagnons » sont fluides, sachant que la connexion peut être désactivée à tout moment pour une gestion manuelle d’i-Companion. Tous les « boutons » qui servent aux préparations et à la cuisson se retrouvent « numérisés » dans l’application dédiée. En dehors de cela, le robot se charge également de communiquer l’accomplissement de son travail (fin de cuisson, etc) par une notification. Par contre, en cas de problème durant l’opération, ou quand une étape a été « brûlée » par l’utilisateur par exemple, il n’y aura aucune alerte d’erreur. Il va donc falloir quand même un minimum de vigilance de la part du cuistot !

En parlant de l’appli connectée au robot de cuisine multifonction i-Companion, hormis les fonctions usuelles que l’on retrouve sur presque toutes les applications culinaires (évolution d’une recette, liste de courses…), celle de ce robot affiche en plus les ustensiles à employer pour une recette indiquée. C’est un atout de plus en matière d’organisation de travail. Mais outre la possibilité de composer les réglages du robot multicuiseur, l’existence de l’appli de commande n’empêche pas un léger ennui : celui de devoir encore presser sur le bouton « Start » du robot ! L’affichage des recettes est également perfectible puisque, d’abord, elles sont listées de manière agglomérée et alphabétiquement (sans catégorie). Cela rend difficile la recherche de recettes pour ceux qui en sont à leur entrée en matière dans le domaine culinaire. Mais en plus, la présente appli ne permet pas non plus de les personnaliser. Heureusement, une appli, c’est souvent facile à réviser.

En attendant, on se contente des possibilités qui sont quand même immenses : plus de 500 recettes ! Pourtant, en parlant de recettes, sauf si le fabricant pense à s’y appliquer rapidement, la plupart d’entre elles méritent aussi quelques recalibrages au niveau des quantités d’ingrédients notamment. À noter également que d’autres recettes de mijoté nécessitent bien plus que 2 heures pour leur réalisation.

retour au menu ↑

Présentation de la gamme et des accessoires Moulinex

Meilleur prix
Moulinex CE7021 Cookeo Multicuiseur Intelligent USB Blanc 6 L
  • Clé USB : Non Inclus (vendu séparément)
  • Choisissez vos envies, Cookéo s'occupe de tout : choix du mode et du temps de cuisson, adaptation des quantités d'ingrédients au nombre de...
  • Menu Ingrédients : je clique sur l'ingrédient, Cookeo le cuit tout seul : viandes, poissons, légumes etc.
  • Menu Manuel : c'est vous qui pilotez le mode et le temps de cuisson : dorer, rissoler, cuisson rapide, cuisson vapeur et en sauce.
  • Menu Recettes : 100 recettes préprogrammées sucrées ou salées, Cookeo me guide pas à pas.
Meilleur prix
Moulinex CE703800 Multicuiseur Intelligent Connecté Cookeo Connect - Application Connectée via Bluetooth - 100 Recettes Pré-Programmées - 7 Modes de Cuisson - Noir 6L
  • Capacité 6 Litres : 1 à 6 personnes
  • Connecté via Bluetooth à votre tablette ou smartphone, enrichissez votre expérience grâce à l'application Mon Cookeo (gratuite) : des centaines...
  • 7 modes de cuisson : sous pression (109° et 115°), à la vapeur, cuisson douce, mijoter, rissoler, réchauffer, maintien au chaud
  • Menu ingrédients : je clique sur l'ingrédient, Cooke le cuit tout seul : viandes, poissons, légumes...
  • Menu recettes : 100 recettes préprogrammées sucrées ou salées.
Meilleur prix
Moulinex - HF802AA1 - Robot Cuiseur Companion - Blanc
52 avis : test et guide d'achat à consulter
Moulinex - HF802AA1 - Robot Cuiseur Companion - Blanc
  • Des possibilités infinies Il cuit, mijote, cuit à la vapeur, rissole, mélange, pétrit... sans besoin de surveiller la programmation grâce à ses...
  • Une grande capacité: Son grand bol permet la préparation de repas pour 6 personnes environ. Un compagnon culinaire pour tous les jours et pour les...
  • Du temps gagné: 1 000 000 de menus 100 recettes d'entrées, plats et desserts pour des combinaisons de repas variés et pour satisfaire toutes les...
  • Une boite de rangement des accessoires Pour les avoir à porter de mains.
  • Accessoires inclus: Panier vapeur 2 L / 1 batteur/ 1 couteau pour concasser / 1 mélangeur/ Goupillon
Meilleur prix
Moulinex XF383110 Découpe Légumes pour Robot Cuisine Companion
  • Réalise les 5 fonctions clés grâce aux 3 disques réversibles (Râpé fin - Râpé gros - Tranché fin - Tranché gros - Gratté)
  • Découpe parfaitement, directement dans le bol de cuisson
  • Couvercle + outils de découpe qui s'adaptent au bol de cuisson
  • Poids du produit :1.66 kilogrammes
Meilleur prix
Moulinex XF384B10 Cuiseur Vapeur pour Robot Cuisine Companion
  • Moulinex xf384b10. Produits compatibles: Kitchen Companion HF800
  • Cuit jusqu'à 4 recettes simultanément
  • 2 niveaux de cuisson supplémentaires pour réaliser des plats sains et savoureux pour toute la famille
  • Grande capacité de 3,7L pour des recettes familiales
  • Poids du produit :2.86 kilogrammes
retour au menu ↑

Facilité d’usage, confort et ergonomie

Conformément aux usages chez Moulinex, le nouveau compagnon de cuisine des apprentis cuisiniers et des cordons-bleus répond parfaitement à son appellation. i-Companion offre effectivement une « assistance » complète, aussi bien aux personnes qui ont investi la cuisine pour la première fois, qu’aux plus fins experts en la matière. Même s’il est un tantinet volumineux, sa compacité en fait un outil facile à prendre en main. En fait, l’allure plus ou moins confortable de ce dernier-né de Moulinex est reprise de celle de Cuisine Companion, mais les concepteurs ont également mis en avant d’autres petits agencements.

Avant tout, i-Companion possède la même conformation que son prédécesseur. Les anses de la cuve de cuisson sont toujours caractéristiques de l’appareil, permettant un maintien ferme lors de la pose ou de la dépose. Ensuite, la position oblique du panneau de contrôle, avancé vers l’utilisateur, reste astucieuse pour cette première mouture connectée. Effectivement, un panneau de commande vertical peut se révéler un peu plus contraignant, du fait qu’on doit être au moins à hauteur du dispositif pour pouvoir bien distinguer les boutons. Avec cette disposition de panneau dont profite i-Companion, on se permet une posture de lecture normale, donc plus commode. Pour autant, on  pense aussi aux personnes de petite taille qui, en étant éloignées de la cuve, auront quand même un peu de mal à gérer le bol. À d’autres situations, on préfèrerait surement un design où le tableau de commande se trouve plutôt sur un côté ou un autre, et non protubérant à l’avant ni accolé au corps du dispositif, mais avec cette même configuration de surface du tableau de bord.

Sinon, pour une utilisation manuelle, on est en présence d’un système de commande de bord simplifié, représenté par une interface générale épurée. À cela s’ajoute le fond blanc qui met bien en évidence chaque bouton. Et on profite aussi d’un grand écran rétro-éclairé avec un affichage digital gras de chaque indice. Les boutons bien distinguables sont réduits en nombre. Principalement, il y a 4 modes d’usage (pâtisserie, soupe, mijotage, cuisson vapeur) subdivisés en une dizaine de sous-programmes une fois qu’on entre dans le menu. À cela s’ajoutent les boutons de réglage de vitesse, le sélecteur de température, le réglage du temps de cuisson dont les niveaux seront modulés avec les touches + et – superposées. Cette simplicité du système de commande manuelle peut néanmoins s’avérer complexe pour les moins initiés, puisqu’il va falloir scruter dans les programmes.

Mais l’application d’i-Companion va résoudre un bon nombre de difficultés en facilitant la navigation. En effet, le programme se présente lui aussi avec une interface conviviale, de manière à contrôler facilement la cuisson et les recettes. On a l’avantage de la clarté et du « pas-à-pas » dans l’assimilation du produit et des techniques des recettes. On peut suivre le fonctionnement et l’avancement de la cuisson depuis le salon, mais encore une fois, pas depuis l’extérieur (pas pendant qu’on jardine par exemple).

Multifonction à plus d’un titre, le robot i-Companion n’est pas moins accessoirisé pour donner à l’utilisateur plus de confiance en sa personne, pour l’assurer qu’il va pouvoir tout faire ! 5 éléments de préparation et de cuisson forment le dispositif en plus du bol : un couteau hachoir en inox, un couteau de pétrissage en inox, un mélangeur, un batteur et le panier inox pour la cuisson à la vapeur. Les accessoires de préparations sont faciles à intégrer, pour une utilisation rapide du robot multifonction. Ils sont disponibles en pièces détachées pour les besoins de rechanges ultérieurs. Pour ceux ont besoin de plus de fonctions (râpe, tranchage…) ils peuvent aussi compléter la panoplie par d’autres éléments comme le coupe-légumes ou le presse-agrumes par exemple. Côté confort sonore, même en préparant des morceaux d’ingrédients difficilement traitables comme les glaçons ou le sucre, i-Companion ne semble pas être gênant en termes de bruit.

retour au menu ↑

Quelques photos du Moulinex I-Companion

retour au menu ↑

Performance et possibilités culinaires

Peut-être par nécessité, pour préserver sa robustesse ou pour conférer un caractère dédié aux cuisines rapides à i-Companion, Moulinex lui a soustrait certains aspects. Cette modification peut être désavantageuse lorsqu’on est cuisinier en quête d’aventure gastronomique. En particulier, le temps de cuisson n’est réglable que sur un créneau ne dépassant pas 120 minutes. Cela va sembler assez court et gêner indubitablement quand on doit gérer des recettes de pot au feu qui dépassent facilement 2 heures et demie. De même, la température maximale à 130°C peut se révéler incommodante lorsqu’on doit, par exemple, cuire du jambon en mode four à thermostat 5 pour plus de moelleux. Mais encore une fois, ces paramètres sont considérés minimes lorsqu’on attend d’un multicuiseur sa rapidité et une cuisine facile, quand bien même cela limite en même temps la créativité du cuisinier. Par ailleurs, la fonction de maintien au chaud, avec 45 mn maximum affiché, peut tout de même aller un peu au-delà de 1 tour d’horloge, en pratique.

La suppression des modes « sauce » et « dessert » peut aussi être un point de moins pour i-Companion, particulièrement pour les moins initiés dans les affaires culinaires. Le choix du mode de cuisson et la maîtrise du mélange demanderont un peu plus d’adaptation pour ces types de recettes. Moulinex fait ainsi appel à l’esprit astucieux de l’utilisateur, en compensant tout de même avec ses sous-programmes et sa petite liste d’accessoires de travail. En effet, les 4 modes d’action d’iCompanion peuvent être suffisants à plus d’un titre, puisqu’ils ouvrent chacun à 10 programmes :

  • 3 programmes pour le mode pâtisserie : cake, pâte à brioche, pâte à pain.
  • 3 programmes pour le mode « mijoté » : risotto, étuvé, mijotage.
  • 2 programmes en mode vapeur : vapeur forte pour certains types d’entrée chaude, et vapeur douce (pour du gâteau au yaourt par exemple !).
  • 2 programmes pour le mode « soupe » : moulinée ou veloutée.

Ensuite, i-Companion et ses accessoires contrôlent bien tout type de préparations. La compacité des ustensiles est propre à assurer leur robustesse. Leur finesse au travail est exceptionnelle, du moins aux premiers essais. Hormis sa fonction de hachage de viande et de légumes, la  lame hachoir est toute prête pour donner un mixage homogène de fruits ou de légumes. Ensuite, concasser des fruits secs ou piler la glace est on ne peut plus facile avec la lame de pétrissage fournie. Le batteur et le mélangeur répondent bien aux exigences de finesse de nombreuses préparations sucrées, comme broyer et obtenir une pâte de chocolat bien légère par exemple. Le robot culinaire i-Companion profite ensuite d’une large plage de réglage de vitesse (13 niveaux en tout, dont 10 vitesses progressives et 3 intermittentes), en plus de la touche Pulse pour des finitions plus poussées de tous les types de préparations. On obtient des textures variées, allant du haché fin des légumes et des viandes à une émulsion parfaite pour les desserts crémeux… Bref, ce sont des points qui font oublier quelquefois l’absence des programmes « sauce et desserts » tant chéris en période de fins d’année ! On regrette seulement aussi l’absence très remarquable de la touche « mélange délicat » pour l’utilisation d’ingrédients délicats comme les champignons par exemple.

En revenant à l’aspect « cuisson », la composition en acier inox de l’intérieur du bol et le caractère hermétique du couvercle ne laissent place à aucune déperdition de chaleur. À la bonne température, au bon timing et au suivi pas-à-pas des recettes, à l’œil ou via l’application, il n’y a presque aucun risque de voir des recettes non réussies. Le risque de brûler son menu est aussi quasiment impossible. En particulier, l’existence du bouchon doseur permet de contrôler les recettes à la vapeur manuellement. L’option maxi vapeur permet de gagner un maximum de chaleur dans le bol (en mode pâtisserie par exemple, cela va permettre d’obtenir une cuisson de pâte bien à point) et d’empêcher les éclaboussures. Le joint en caoutchouc amovible fait également bien son travail dans ce cadre. Mais ensuite, dans certaines recettes de sauce ou de mijotage, i-Companion déclenche automatiquement sa fonction de maintien au chaud même en fin de cuisson, par exemple pour empêcher le dépôt de sucs caramélisés au fond du bol.

Quant au bol de cuisson en particulier, sa capacité brute étant de 4,5 litres offre en réalité une contenance de 2,5 litres, ce qui est vraiment idéal pour la grande famille de 8 personnes (Mais bien sûr qu’on peut diviser le volume des ingrédients pour un nombre réduit de convives). Sa même composition en inox permet une distribution uniforme et efficace de la chaleur. En définitive, ce robot pourra quand même gérer certaines cuissons dites « au four » !

retour au menu ↑

La vidéo du Moulinex I-Companion

retour au menu ↑

Robustesse et sécurité

Son poids net de 7 kg et son design plus condensé sont révélateurs de la vigueur que présente ce robot cuiseur Moulinex. Extérieurement, le design du multicuiseur i-Companion est rassurant en ce qui concerne sa résistance aux rudes travaux de la cuisine, que ce soit dans le cadre domestique ou plus spécifiquement en milieu professionnel. La structure générale du corps a été façonnée avec du plastique dur, dans une conception pensée contre les chocs, les usages fréquents et intenses. La composition en acier inox du bol s’y ajoute. Tout cet ensemble de matériaux parmi les plus performants du monde industriel semble conférer à i-Companion une robustesse et une durabilité bien perceptibles rien qu’au maintien. (Sur le long terme, on peut quand même soulever des doutes sur la tenue du plastique face à une utilisation intense).

Les accessoires en inox sont également robustes et solides au toucher, même si certains le semblent à vue d’œil. Dans tous les cas, il faut faire attention à bien peser et choisir les ingrédients parce que, comme la plupart des machines culinaires, i-Companion n’est pas non plus en parfaite sureté contre les démesures ou une utilisation inadéquate de ses accessoires, conduisant à sa surchauffe ou l’émission de bruits anormaux. Mais heureusement, il existe encore le mode « sécurité » hérité de Cuisine Companion. Dans le cadre d’un usage intensif par exemple, lorsqu’une trop grande quantité de farine ou d’autres ingrédients est introduite dans le bol, ou encore quand le multicuiseur détecte une activité non recommandable pendant les préparations (usage de vitesse ou d’accessoires non appropriés entre autres), automatiquement, il s’affiche « SECU » ou « STOP » sur l’écran : l’appareil se met en mode sécurité. Dans ce cas, il suffit de faire reposer l’appareil et de reprendre après au moins une bonne vingtaine de minutes, tout en rectifiant l’utilisation du robot.

Accessoirement, la construction et le poids d’i-Companion lui offrent une bonne stabilité à l’usage. Sa base large est munie d’éléments antidérapants pour un maintien solide, même sur une surface lisse comme, justement, le plan de travail de la cuisine. Ensuite, à défaut d’une isolation thermique plus performante, ce multicuiseur présente des oreilles solides et qui ne prennent pas la chaleur, permettant ainsi d’éviter la brûlure. Toujours en ce qui concerne la sécurité de l’utilisateur, à noter l’absence totale de toute matière controversée ou nocive (comme le bisphénol A) dans la confection d’i-Companion.  À l’essai, on constate que même l’ado de la maison peut très bien assurer une recette 3 étoiles tout seul !

retour au menu ↑

Esthétique

Moulinex laisse une empreinte impérissable sur la plupart des accessoires de cuisine de la famille française. Son secret : ses équipements culinaires sont conçus non seulement pour perfectionner le talent des amateurs de cuisine faite maison, mais surtout de leur susciter de l’enthousiasme par les effets visuels de ses créations. Le signe des machines Moulinex est dominé par un aspect général ludique et des couleurs dynamiques, avec une préférence particulière pour le blanc et ses variantes. Cela distingue d’emblée les ustensiles de la marque, même dans les cuisines les moins bien agencées. Tout l’aspect du robot multifonction i-Compagnon est étudié pour toujours répondre à ces fonctions.

Le multicuiseur connecté i-Companion se présente ainsi sous un design rondelet avec des angles et des bords arrondis, pour représenter la fluidité de son mécanisme, son côté sécuritaire et sa facilité d’usage. En parlant de style esthétique, ce look amusant, convivial et presque enfantin d’i-Compagnon le rend pour ainsi dire peu approprié pour certains décors professionnels, même si ses capacités le rendent polyvalent pour une utilisation partout. On dirait que son concepteur l’a voulu dédié exclusivement aux usages domestiques. Le design « marmite » de la cuve en est d’ailleurs une preuve parfaite. C’est une invite à la redécouverte ou au perfectionnement du savoir-faire en cuisine faite maison. De quoi raviver les passions pour les recettes de Grand-mère.

La marque française met également l’accent sur une configuration plus actuelle, non seulement avec l’aspect du panneau de contrôle à part, mais aussi avec l’alliance du plastique et du métal. Principalement, l’assemblage de la couleur inox et du blanc est une astuce habituelle pour donner une prestance contemporaine aux machines. Ainsi, même si cela devient presque ordinaire, avec i-Companion, le résultat est sans conteste toujours agréable à voir. Avec ce style général « coulant » et non agressif, i-Companion est forcément compatible avec un bon nombre de styles d’agencement de cuisine. Tout spécialement, il semble qu’il démontre son réel attrait dans un espace plus ou moins coloré d’un ton clair.

retour au menu ↑

Rapport puissance et consommation énergétique

Tout comme le modèle non connecté d’auparavant, i-Companion affiche une puissance de 1550 W. Il semble que cette puissance assure un fonctionnement optimal du robot, lequel ne souffre pas trop d’anomalies que lorsqu’on ne suit pas les recettes ! En tout cas, la performance du robot multicuiseur est bien au rendez-vous. Piler de la glace ou encore cuire durant 2 heures d’affilée n’est normalement pas aussi évident que ça. Mais les 1550 watts du robot permettent au multicuiseur de remplir ses tâches de façon correcte. Il peut même parfois aller un peu au-delà de ses capacités. Pour dire qu’elle peut très bien remplacer une bonne partie de l’attirail de cuisine, sans flancher. Étant donné qu’il s’agit d’un appareil multifonction réparable sur au moins dix années (les pièces détachées sont disponibles en vente sur cette période), on peut en déduire qu’il va pouvoir remplir toutes ses missions sur cette durée, sans considérer le fait que sa garantie dure 1 an.

Mais alors, que faut-il en tirer concernant la consommation électrique de l’appareil ? Pour l’heure, comme pour tous les équipements électroménagers, on ne peut pas vraiment déterminer si i-Companion va consommer plus ou moins que d’autres dispositifs. Mais en se référant à des modes de calcul en ligne de consommation énergétique, et en se basant sur sa puissance moteur, i-Companion affiche en général le taux de dépense énergétique suivant : 15 centimes d’euros pour 1 heure d’utilisation. Il s’agit bien sûr d’un chiffre indicatif, sans inclure l’utilisation du variateur de vitesse ni les niveaux de la chaleur, etc. En réalité, tout va vraisemblablement dépendre de l’intensité d’usage du robot.

retour au menu ↑

Entretien

Vu qu’on mise aussi et surtout sur un usage long terme d’i-Companion, le choix de la configuration des pièces et des matériaux en termes de facilité d’entretien semble ne pas être anodin pour Moulinex. Le premier paramètre à considérer étant le mode de nettoyage, la marque adopte la facilité avec des composants de préparations amovibles. Mais encore, le bloc entier du dispositif ne retient pas les saletés et les éclaboussures grâce à sa texture lisse. Un simple coup de chiffon après l’usage et le tout est comme neuf. Tous ses accessoires à ne citer que le bol, le couvercle et les ustensiles de préparation  sont compatibles au lave-vaisselle. Néanmoins, certains aspects des accessoires et du couvercle sont à améliorer. Notamment les parties concaves de ces éléments sont propices à l’incrustation d’aliments, rendant difficile leur nettoyage.

retour au menu ↑

Faut-il préférer i-Companion à son grand frère Cuisine Companion ?

Oui et non dans certains cas.

Oui. Dans la mesure où, même s’il s’agit presque de la même machine, le nouveau modèle donne tout simplement l’avantage de la connectivité. Et même si ce facteur de facilité d’usage est assez rudimentaire pour beaucoup, voire limité à cause d’une distance de prise en charge courte notamment, le système connecté reste tout de même une astuce de taille pour dompter les nombreuses fonctions des robots Companion. En pratique donc, sauf si on manipule mal son appli pour la version connectée, utiliser l’ancien Cuisine Companion met plus de temps que son successeur.

Oui également si on est peu embarqué dans les aventures culinaires puisque, grâce aux centaines puis aux milliers de recettes accessibles via l’application, on a de moins en moins de choses à faire. Il suffit d’appuyer sur des boutons numériques. Pour les vrais débutants, i-Companion offre le bénéfice de la cuisine « pas-à-pas » et du guidage, jusqu’à la sélection des ustensiles adaptés ; ce qui accoutume son utilisateur aux pratiques culinaires et gastronomiques laborieuses. Mais les plus inspirés sauront aussi faire épanouir leur créativité, même si cela peut être limité par l’absence de certains paramètres. Et à l’approche des fêtes, dont il faut donner beaucoup de son temps pour les préparatifs, l’i-Companion est indubitablement le commis de cuisine à avoir !

Non, parce que les recettes, ça s’invente aussi parfois ! Et avec Cuisine Companion qui nous donne tout ce que peuvent la plupart des équipements de cuisine, on est un peu plus face à face avec sa créativité. Rappelons ici que ce premier modèle représente presque tous les types de préparations et de cuisson en cuisine, en l’occurrence les modes sauce et desserts en plus qui sont des éléments phare d’un repas gastronomique complet. Quoiqu’avec i-Companion, il n’est pas interdit de procéder à ces types d’opérations en s’armant de quelques astuces, mais donc en étant plus ou moins habitués à l‘usage des accessoires.

Non pour le moment parce que le robot i-Companion est appelé à évoluer en ce qui concerne son application notamment. On peut se donner quelque temps de réflexion et de patience pour voir un peu le développement du produit. On peut se rabattre d’abord sur Cuisine Compagnon de manière à bien arpenter les technicités en mode manuel, afin de permettre une meilleure maîtrise d’i-Companion (Quoique certains aient aussi préféré commencer avec un modèle connecté). Pour l’info cependant, Seb fait fort en proposant une transition facile vers i-Companion, pour les propriétaires d’un robot Cuisine Companion. Pour 200 euros, on peut échanger son ancien Companion contre un modèle connecté flambant neuf ! Voir notre top 10 robots multifonctions

retour au menu ↑

Faut-il préférer i-Companion à d’autres modèles, d’autres marques ?

Dans l’environnement des équipements culinaires multifonctions connectés, même si quelques marques mondiales ont pris le pas à la division Moulinex en ce qui concerne les robots connectés, i-Companion figure parmi les premiers dans son genre. Mais pour se démarquer, i-Companion devra d’abord faire oublier le Thermomix TM5 connecté de Vorwerk. Alors, le Français ou le Germain ?

Du point de vue design, l’originalité de la forme du socle, l’accessibilité du bol, l’écran digital tactile, les lumières LED changeant en fonction de la température de cuisson… autant d’atouts fait un peu pencher la balance du côté de Thermomix. À cela s’ajoutent une connectivité Wi-Fi et une plateforme internet permettant d’accéder à des recettes « contrôlés » et de se connecter à une communauté d’utilisateurs, pour de plus vastes possibilités d’usage… Mais par rapport à i-Companion, Thermomix se trouve moins avantageux en termes de confort sonore, de contenance du bol, de stabilité… L’absence de programmes est également un léger désavantage. L’ajout de Cool-Key au dispositif pour synchroniser avec la plateforme de recettes se trouve aussi  encombrant par rapport à l’usage de l’appli chez Moulinex.

Dans le registre « Made in France », i-Cook’in se démarque d’emblée de la concurrence avec son look sobre empreint du style des machines professionnelles, mais surtout une structure pour le moins la plus confortable (module de cuisson et panneau de contrôle côte à côte). Techniquement, i-Companion Moulinex serait plus tentant, notamment avec ses 16 000 tours/mn, une programmation un peu plus organisée (même si le menu présenté sur l’écran d’i-Cook-in est ergonomique), sa grande capacité… En termes de connectivité, même si celle d’i-Companion est limitée en termes de rayon d’action, la possibilité de commander les fonctions du robot à distance est un atout indéniable pour le modèle Moulinex.

En somme, pour ceux qui visualisent le futur qui verra assurément se démocratiser la mode culinaire connectée, il est déjà temps de commencer à maîtriser cette nouvelle technicité. Et i-Compagnon se trouve être le « compagnon idéal » pour y arriver, du moins pour le moment. Quelques mois de présence sur le marché ne suffiront pas pour juger de sa réelle valeur sur le terrain. Il faudra le tester sur une plus longue période, mais aussi compter le nombre de retours clients, juger leur justification… Néanmoins, en tout état de cause, i-Companion est le moins cher des robots de cuisine avec quelques centaines d’euros de moins quand même à débourser par rapport aux autres marques. Sa garantie de 1 an et la possibilité d’assurer son entretien sur 10 ans (foi de Seb !) sont pour le moment suffisantes, connaissant le sens de la qualité du couple Seb-Moulinex).

retour au menu ↑

Notre avis général sur i-Companion et conclusions

Comme tous les produits, même si les marques ne le reconnaitront peut-être pas assez, il y aura toujours des bons et des mauvais côtés, des meilleures remarques et des critiques troublantes…

Pour i-Companion, au vu des précédents constats, voici le bilan :

C’est un commis de cuisine qui libère et fait gagner du temps aux personnes aux activités prenantes, peu accoutumées aux opérations culinaires ou ne se sentant pas l’âme du cuisinier. Le multicuiseur multifonction aide ceux en proie à une grande envie gastronomique et voulant à tout prix s’accoutumer aux repas non industriels. I-Companion est aussi dédié aux mères et pères de famille qui souhaitent réaliser sans relâche de belles et bonnes recettes, pour des enfants qu’il faut en même temps entretenir d’autres manières. Mais en considérant les nombreuses aptitudes de ce robot multifonction (Mijoter, cuisson vapeur, rissoler, battre, mélanger, pétrir, hacher, etc), avoir un robot cuiseur multifonction comme celui-ci devra amener à se débarrasser d’autres appareils dont la fonction principale est déjà prise en charge par le robot. Mais ce n’est qu’une question de pratique et d’économie, étant donné qu’avec 1550 watts et son allure volumineuse, i-Companion prend déjà assez.

Par ailleurs, même compte tenu de certains paramètres réduits ou délaissés comme, encore une fois, les fonctions dessert et sauce, le timing limité, la température qui ne dépasse pas 130°C… l’utilisateur d’i-Companion peut tout de même improviser à la manière des fins cordons bleus, en se donnant un peu la peine d’apprendre à s’en servir. Techniquement d’ailleurs, ce multicuiseur est l’un des plus faciles à assimiler de toute sa génération, qui plus est muni de sa connectivité plutôt conviviale. Il reste à comparer la machine avec d’autres pour mieux saisir l’intérêt de l’avoir chez soi.

Moulinex I-Companion - HF9001 Robot cuiseur connecté
  • Des possibilités infinies Il cuit, mijote, cuit à la vapeur, rissole, mélange, pétrit... sans besoin de surveiller la programmation grâce à ses...
  • Une grande capacité: Son grand bol permet la préparation de repas pour 6 personnes environ. Un compagnon culinaire pour tous les jours et pour les...
  • Du temps gagné: 1 000 000 de menus 500 recettes d'entrées, plats et desserts pour des combinaisons de repas variés et pour satisfaire toutes les...
  • Accessoires inclus: Panier vapeur 2 L / 1 batteur/ 1 couteau pour concasser / 1 mélangeur/ Goupillon
  • Compatibilité avec les appareils Apple et Android (liste des compatibilités dispo sur le site Web de Moulinex)

1 Commentaire
  1. Repondre
    Marie-Ange 16 août 2017 at 13 h 15 min

    Le Moulinex i-Companion – HF9001 robot cuiseur connecté est l’un des meilleurs robots cuiseurs connectés de la marque Moulinex. Il offre un design particulier par rapport au modèle simplifié. Il apporte un grand changement à ma vie, car je peux me connecter depuis mon smartphone pour planifier mes recettes. Et encore, je n’ai plus besoin de surveiller ma cuisson à la vapeur grâce à sa programmation automatique. Comme l’indique son nom, le robot cuiseur vapeur multifonctions est un gadget intéressant qui me permet de cuire plusieurs plats savoureux en une seule fois. C’est un robot exceptionnel qui fait toute la différence. Je suis très satisfaite de ce produit et je le recommande vivement.

    Un autre produit mérite d’être ajouté à la page ? Dites le dans un commentaire, nous l'ajouterons !